0

Télépsychiatrie – Prestation de soins de santé mentale dans les collectivités éloignées


La prévalence des problèmes de santé mentale au Canada fait l’objet d’une prise de conscience de plus en plus marquée. Il s’agit en effet d’un enjeu important, qui touche à la fois la personne, la famille, les amis et la collectivité. Dans cet article, je traiterai des soins novateurs qui ont été mis de l’avant dans les Territoires du Nord-Ouest.

Les régions dans le Nord canadien sont aux prises avec certains des problèmes sociaux et de santé mentale les plus complexes et épineux au pays. Les statistiques sont saisissantes. Nos collectivités nordiques doivent en effet composer avec des situations difficiles, notamment des taux d’alcoolisme, de toxicomanie, de criminalité et de suicide particulièrement élevés.

Il est essentiel, quoique difficile, de dispenser des services de santé mentale dans les Territoires du Nord-Ouest, notamment en raison des particularités géographiques et démographiques de la région. Une moitié de la population habite en effet à Yellowknife, alors que l’autre est répartie dans 32 collectivités éloignées séparées par de grandes distances. Depuis quelques années, les soins de santé mentale spécialisés sont dispensés par des psychiatres suppléants, qui se rendent régulièrement à Yellowknife et se déplacent sur des centaines de kilomètres en terre isolée pour travailler avec les patients dans les collectivités. Or, cette façon de faire ne permet pas de garder le contact avec les patients, d’assurer un suivi de leur dossier ni de veiller à ce qu’ils rencontrent toujours le même psychiatre.

Nous sommes aujourd’hui à l’aube d’un changement grâce aux efforts déployés par des innovateurs de premier plan dans le domaine de la santé – provenant des Territoires et de l’Université Dalhousie – qui travaillent de concert à la mise en œuvre de la télépsychiatrie.

Le Dr Ewan Affleck de Yellowknife est reconnu comme un pionnier dans le domaine des DME et a été recruté en vue de diriger la mise en œuvre DME du projet.

Mais tout d’abord, en quoi consiste la télépsychiatrie? En résumé, elle fait appel à la technologie des dossiers médicaux électroniques (DME) et à celle de la vidéoconférence. Ainsi, de son bureau à domicile, le psychiatre d’Halifax peut consulter le dossier de son patient en accédant à distance au système de DME des Territoires du Nord-Ouest, puis activer les fonctions de vidéoconférence de son système. Entre-temps, à Yellowknife, le patient se présente à son rendez-vous de suivi et entre dans la salle de vidéoconférence. Le médecin peut donc tenir une rencontre virtuelle avec le patient grâce à la vidéoconférence et communiquer directement avec le fournisseur de soins de santé primaires de Yellowknife grâce à la mise à jour du dossier à partir de la plateforme de DME.

Il peut être complexe d’établir un nouveau mode de prestation de soins. Toutefois, cette initiative a ceci d’inspirant qu’elle a sollicité une mobilisation communautaire pour voir le jour. En effet, tout a commencé par une petite conversation entre le directeur du Département de psychiatrie de l’Université Dalhousie et un collègue qui connaissait les défis propres aux régions nordiques, laquelle a ensuite mené à un partenariat stratégique entre l’Autorité sanitaire territoriale Stanton, Santé et Services sociaux de Yellowknife et le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest.

Ainsi, les groupes de l’Université Dalhousie et de Yellowknife travaillent de concert à la prestation de soins à plus grande proximité de la collectivité et à moindre coût. Des soins de santé mentale pourront ultérieurement être prodigués aux résidents de collectivités éloignées qui, autrement, auraient attendu jusqu’à trois mois avant d’obtenir un rendez-vous avec un psychiatre, auraient parcouru 800 km pour rencontrer quelqu’un à Yellowknife ou n’auraient tout simplement pas eu accès à de tels services.

TELUS Santé se réjouit du rôle que joue son système de DME dans ce modèle de soins novateur. De plus, jusqu’au 6 mai 2014, Telus Santé versera 25 $ à la Fondation de l’hôpital territorial Stanton au nom de chaque client des services mobiles qui achète un téléphone intelligent dans les Territoires du Nord-Ouest.

Brendan Byrne occupe le poste de vice-président de TELUS Solutions en clinique, TELUS Santé.