0

Le tournant des régimes d’avantages sociaux : freiner la hausse vertigineuse des coûts grâce à la veille stratégique


Le vieillissement de la main-d’œuvre canadienne, l’effet du baby-boom et d’autres facteurs comme l’augmentation du coût des médicaments, rendent plus difficile l’offre de bons régimes de prestation de soins de santé à un coût raisonnable. En tant qu’employeur, TELUS est le promoteur du régime d’avantages sociaux de plus de 30 000 employés. Même si notre objectif demeure la promotion de la santé et du bien-être des employés, nous avons dû repenser notre régime d’avantages sociaux, car de 2001 à 2011, les dépenses liées au régime ont doublé.

blog-BenefitsPlanTippingPoint2

Et nous ne sommes pas les seuls. Tous les promoteurs de régime font actuellement face à une montée en flèche des coûts associés à leur régime et doivent répondre à deux questions fondamentales : Que pouvons-nous faire pour limiter les coûts? Comment faire en sorte que les mesures que nous prendrons auront l’effet désiré?

Dans le passé, les promoteurs de régime ont absorbé la plupart des augmentations annuelles. Mais près de 25 pour cent des employeurs qui ont répondu au sondage mené en 2013 par TELUS Santé auprès de promoteurs de régime ont indiqué avoir l’intention de transférer une plus grande part des coûts à leurs participants. Cela représente un changement important, qui me fait croire que nous sommes maintenant à un tournant en ce qui concerne l’évaluation et la gestion de nos régimes d’avantages sociaux.

Nous avons donc demandé à notre équipe Intelligence d’affaires en santé de réaliser une évaluation complète de notre régime d’avantages sociaux. En soumettant les données de notre régime à une analyse de veille stratégique, nous avons été en mesure de cerner clairement des occasions de réduction des coûts qui, autrement, seraient restées cachées.

À la suite de cette analyse de veille stratégique, nous avons mis en œuvre plusieurs programmes de gestion des coûts ciblant les secteurs les plus prometteurs. Parmi les principaux changements apportés, notons la substitution obligatoire par un médicament générique et un plafond de 9 $ des frais d’exécution d’ordonnance. Pour en savoir plus à ce sujet, lisez l’étude de cas ‘Labo virtuel’.

Au cours de la première année, nous avons diminué nos dépenses de près de 10 %. Il ne fait aucun doute que sans notre analyse de veille stratégique, nous n’aurions pas pu cerner ces occasions et nos coûts auraient augmenté de 1,4 %. Aujourd’hui, nous avons un régime remanié exceptionnellement rentable, qui ne s’est pas obtenu aux dépens des participants.