0

Plus d’équité. Plus de choix. Meilleure expérience.


Voici pourquoi vos idées sur le code des services mobiles du CRTC feront de nous une meilleure entreprise

Cette semaine, TELUS a soumis ses observations officielles dans le cadre de l’instance dans le but d’établir un code obligatoire pour les fournisseurs de services mobiles amorcée par le CRTC. Nous appuyons depuis longtemps la création d’un code de conduite national dans le secteur des services mobiles parce que nous croyons que les Canadiens, d’un océan à l’autre, gagneraient à disposer de normes communes touchant plusieurs enjeux connus. En fait, TELUS a fait cette exacte suggestion au CRTC plus tôt cette année.

Nous attendons cette consultation publique avec impatience parce qu’elle représente une nouvelle occasion de vous entendre et de nous améliorer. Nous espérons que tous les Canadiens qui s’intéressent à ce code prendront le temps de se joindre à nous pour soumettre leurs commentaires et participer à la conversation sur ce que nous considérons être un grand pas en avant pour notre industrie.

Nous savons que nous ne sommes pas parfaits, mais nous avons travaillé très fort à TELUS ces dernières années pour mieux écouter nos clients et répondre à leurs demandes. Nous nous sommes fondés sur leurs commentaires pour réécrire nos ententes de services – les clauses en petits caractères – dans un vocabulaire simple. Nous avons été les premiers au Canada à lancer des forfaits clairs et nets qui annulent les frais d’accès au réseau et proposent des tarifs simples, tout compris. Au cours des derniers mois seulement, nous avons éliminé les frais de mise en service et réduit ceux exigés pour les données excédentaires.

Accorder la priorité aux clients représente un travail collectif et continu à l’échelle de l’entreprise. Ce document PDF vous explique quels sont précisément les changements que nous avons apportés.

Nous savons que nous sommes sur la bonne voie parce que l’ombudsman, le commissaire aux plaintes relatives aux services de télécommunications (CPRST), vient de publier son rapport annuel 2011-2012 dans lequel on apprend que le nombre de plaintes des clients de TELUS a diminué de 13 pour cent par rapport à l’année dernière alors que l’ensemble des plaintes pour notre industrie a augmenté de 35 pour cent. Nous sommes contents de nos progrès, mais conscients également qu’il nous faudra faire plus si nous voulons continuer à réduire ce taux.

Nous allons écouter attentivement durant tout le processus de consultation du CRTC et tenter de comprendre quelles sont les prochaines améliorations souhaitables.

La première consultation publique s’est terminée le 4 décembre, mais reprendra le 28 janvier pour entendre les observations du public après la publication du code préliminaire du CRTC juste avant l’audience. D’ici là, n’hésitez pas à utiliser la section des commentaires ci-dessous pour nous communiquer vos idées et impressions sur les services de TELUS.