0

Trouver sa voie : La Journée internationale de la femme


Kelly_&_nieceIl y a deux ans, alors que je marchais avec ma nièce de cinq ans, elle s’est tournée vers moi et m’a demandé : « Tante Kelly, pourquoi tu marches toujours devant tout le monde? » J’aurais sans doute pu lui donner une réponse logique (je suis impatiente, j’ai de grandes jambes, je marche rapidement), mais je ne l’ai pas fait. J’ai regardé son jeune visage crédule et interrogateur, et j’ai répondu : « C’est parce que je suis une leader, Jordyn. Et tu sais quoi? Toi aussi tu es une leader. Pourquoi ne marches-tu pas en avant? » Ce jour-là, j’ai réalisé que je pouvais l’influencer grandement non seulement en lui montrant « comment » être une leader, mais d’abord en lui faisant comprendre qu’elle pouvait en être une.

L’an dernier, après mon déménagement à Calgary, on m’a proposé le poste de présidente régionale de Connexions : Le réseau des femmes de TELUS. J’ai d’abord pensé : « Moi? » Dans ma famille, je n’avais que des frères et un père plutôt autoritaire – je n’étais pas une « féministe ». Aujourd’hui, je suis très fière d’avoir accepté ces fonctions. En effet, tout comme ma nièce lors de notre promenade, j’ai appris en tant que femme forte qu’il est important d’avoir du leadership, mais qu’il est encore plus fondamental de montrer aux autres femmes comment être des leaders.

Kelly&ZahraLundi dernier, nous avons tenu notre déjeuner annuel de la Journée internationale de la femme à Calgary. Plus d’une centaine de membres de l’équipe TELUS s’y sont réunis pour réseauter, discuter et assister au discours d’une femme inspirante, Zahra Al-Harazi, qui nous a parlé du pouvoir qui se manifeste lorsqu’on « trouve sa voie ». Voici les enseignements que j’ai retenus de son discours :

  • Vous pouvez changer votre vie chaque jour.

À 32 ans, Zahra, mère de trois enfants, a décidé qu’elle améliorerait sa situation et celle de sa famille. Elle s’est donc inscrite dans une école de design. Aujourd’hui, elle dirige l’une des agences de marketing et de communications ayant reçu le plus de prix.

  • Réalisez votre plein potentiel.

Ne laissez pas la société, la culture ou les gens déterminer ce que vous êtes capable d’accomplir. Zahra a surmonté les obstacles culturels pour bâtir elle-même sa carrière et diriger sa propre entreprise. Elle a même été nommée Femme entrepreneure de l’année (2011) par Châtelaine et l’une des 100 femmes les plus influentes au Canada par le Réseau des femmes exécutives.

  • Foncez et ne baissez pas les bras

La vie met continuellement des obstacles sur notre chemin, qu’il s’agisse de nos problèmes personnels ou des limites que nous nous fixons nous-mêmes. Devant ces obstacles, nous pouvons soit baisser les bras, soit retrousser nos manches et foncer.

J’espère aider d’autres femmes à TELUS à réaliser leur plein potentiel, à foncer, à « trouver leur voie ». Plus important encore, j’espère que lorsque ma nièce entamera sa carrière, ce que Sheryl Sandberg décrit si brillamment dans son livre Lean In sera réalité :

« À l’avenir, il n’y aura pas de femmes leaders, il n’y aura que des leaders. »