0

Parcourir le Canada à vélo en l’honneur de mon fils Josh, un rescapé du cancer cérébral


Il y a 10 ans déjà, un médecin m’annonçait ce qu’aucun parent ne devrait jamaisDrew&Josh entendre : « Votre fils a un cancer au cerveau. »

J’ai su dès cet instant que nos vies allaient changer pour toujours. À neuf ans, mon fils Josh recevait un diagnostic de tumeur maligne au cerveau. Après l’avoir vu subir une chirurgie de 10 heures, de multiples convulsions, un AVC, un syndrome postopératoire qui l’a laissé paralysé et incapable de parler, 31 traitements de radiation et 52 semaines de chimiothérapie, nous savions sans l’ombre d’un doute que Josh était un combattant.

Aujourd’hui, Josh n’a plus le cancer et il commence sa première année d’université. Pour célébrer la 10e  année de mon fils en tant que survivant d’un cancer, j’ai récemment effectué une traversée du Canada avec 25 autres cyclistes dans le cadre de la Randonnée Sears à vélo contre le cancer chez les jeunes. Au nombre de mes coéquipiers se trouvaient des adultes qui ont survécu à un cancer dans leur enfance et des parents qui relevaient le défi en mémoire d’un fils ou d’une fille ayant succombé à la maladie. Notre aventure a commencé à Vancouver, le 5 septembre, et s’est terminée à Halifax, le 21 septembre. 

Chaque matin, le groupe rendait hommage à un enfant qui a gagné ou perdu la bataille contre le cancer. Chaque jour, nous avons dédié nos efforts à un enfant en particulier. Le 18 septembre, nous avons fait le trajet en l’honneur de Josh. Ce fut une journée marquante et remplie d’émotion.

Drew Nelson photos

Mon coéquipier et ami Mark a lu une dédicace touchante et a cité Josh : « Ceux d’entre vous qui me connaissent savent que je suis un combattant. Le cancer m’a peut-être dérobé l’usage de mes jambes, mais il ne peut pas m’enlever ma capacité de rêver. Je sais ce que c’est que de se sentir prisonnier d’un hôpital et d’avoir à subir une kyrielle de chirurgies, d’aiguilles et de traitements. Je sais ce que c’est que de perdre ses cheveux et de vomir régulièrement, alors que les autres enfants mordent dans la vie. J’ai perdu à jamais une partie de mon enfance. Je sais ce que c’est que d’avoir l’air différent, d’être différent. Je ne souhaite à aucun autre enfant d’avoir à subir ce que j’ai vécu. L’aide que vous tous, particulièrement mon père, m’avez apportée alors que je vivais ces changements suscite ma gratitude et ma fierté. »

Neuf mois de préparation

Mon équipe et moi-même avons parcouru en moyenne 150 kilomètres par jour – beau temps, mauvais temps. Pour sa part, la deuxième équipe de relais a effectué plus de 200 kilomètres par jour. Les trois premiers jours ont été les plus difficiles avec des pluies torrentielles, une chaussée glissante et des chemins abrupts.

Drew Nelson on bike photo

J’ai commencé à m’entraîner sérieusement en janvier pour ce projet épique. J’ai fait de l’exercice tous les jours durant tout l’hiver, soit du yoga, des cours de cardiovélo, de la natation et de la musculation. À partir d’avril et jusqu’en août, je me suis entraîné à l’extérieur en parcourant au total 4 500 km à vélo.

Les perles artisanales, signe de force et de courage

À l’hôpital, les enfants qui ont une maladie potentiellement mortelle reçoivent des perles artisanales chaque fois qu’ils franchissent une nouvelle étape, qu’il s’agisse d’un examen, d’un traitement ou d’une chirurgie. Josh a reçu assez de perles pour assembler plusieurs colliers. Je portais deux de ses perles sur moi pendant cette traversée : celle qu’il a reçue quand il a commencé à perdre ses cheveux au début de sa chimiothérapie et la dernière perle qu’on lui a remise à la fin de ses traitements.

J’ai également porté deux des perles qui appartenaient à Nolan, un jeune de six ans qui a perdu sa lutte contre le cancer. Quand je me sentais épuisé devant une autre montée impossible, ces perles me rappelaient les batailles et la force de Josh et de Nolan. Penser à eux facilitait chaque coup de pédale en plus.

Les retrouvailles avec Josh

J’ai retrouvé Josh le 16 septembre et j’ai effectué le trajet avec lui de Brantford jusqu’à Toronto. Ce fut une expérience mémorable! Josh a pris place à l’arrière d’un tandem avec un de ses amis à l’avant. Ma conjointe, Rina, et mes deux autres fils, Kyle et AJ, les regardaient avec fierté. J’ai eu le plaisir de retrouver Rina à la ligne d’arrivée à Halifax. Elle prenant des photos pour immortaliser cette occasion mémorable.

Soutenez la campagne

Même si ma traversée en vélo du Canada est finie, je continue à recueillir des fonds pour appuyer la recherche sur le cancer chez les jeunes. Grâce à la contribution généreuse de ma famille, de mes amis et des membres de l’équipe TELUS, j’ai déjà recueilli plus de 42 000 $. Je vous invite à soutenir ma campagne de collecte de fonds en faisant un don en ligne. Toutes les sommes recueillies seront versées aux programmes d’oncologie infantile et aux programmes communautaires offerts par les hôpitaux et les centres d’oncologie pédiatrique de partout au Canada.

 

Merci de votre appui.