0

Les étoiles de TELUS – Assistance routière


111En tant que directeur du soutien sur le terrain, je suis toujours sur la route pour servir nos clients. Entre la circulation et les accidents, je croyais avoir tout vu, mais un matin m’a particulièrement marqué. C’était l’année dernière, à la fin de novembre, pendant que je suivais mon trajet habituel entre nos bureaux de Kelowna, sous des vents puissants et de la pluie verglaçante. À l’heure de pointe, les visages des automobilistes étaient tout aussi sombres que la météo.

Alors que je traversais le pont de Kelowna en direction de l’est, j’ai remarqué une voiture arrêtée dans la voie de gauche de la route, en sens inverse. Les automobilistes n’apercevaient le véhicule qu’à la dernière minute et réagissaient alors dangereusement. Certains ont évité la catastrophe de peu.

Personne ne s’arrêtait pour offrir son aide.

20141124_094618J’ai pris la première sortie et rebroussé chemin jusqu’au véhicule immobilisé. Une mère et son bébé étaient seuls à l’intérieur. Après avoir garé mon camion derrière eux et allumé les feux de détresse, je me suis présenté, puis j’ai offert mon aide à la mère, qui paniquait et qui était très heureuse de mon intervention.

Je l’ai invitée à se réfugier avec son bébé dans mon camion, que j’ai laissé en marche pour les tenir au chaud jusqu’à l’arrivée de la GRC et de la dépanneuse. Pour éviter de me faire emboutir, j’ai placé des cônes derrière mon camion TELUS et j’ai brandi mon panneau « ralentir » pour signaler aux conducteurs de contourner nos deux véhicules prudemment.

Avant de quitter les lieux, j’ai donné ma carte professionnelle à la mère et je lui ai dit qu’elle pouvait m’appeler si elle avait besoin d’aide. Quelques jours plus tard, elle a utilisé mes coordonnées pour m’envoyer une lettre de remerciement touchante. Malheureusement, l’adresse de l’expéditeur n’était pas indiquée sur l’enveloppe. Donc, si elle lit ces lignes, je tiens à lui dire que c’était la moindre des choses.

20150609_154546_resizedJe considère ma réaction comme un geste de bonne volonté auquel je m’attends de la part de tous les membres de ma collectivité. J’aimerais croire que quelqu’un viendrait en aide à ma femme ou à mes proches s’ils en avaient besoin.

Il y a longtemps, un de mes superviseurs m’a glissé ces mots simples à l’oreille : « Qui puis-je aider? Que puis-je apprendre? » Il essayait de me dire que lorsqu’on voit quelqu’un dans le besoin, cette personne traverse peut-être le pire moment de sa vie, et qu’en l’aidant, on peut apprendre quelque chose sur soi-même. Je crois que cette philosophie reflète très bien l’approche « Exigez mieux » de TELUS et la façon dont nous cherchons constamment de nouvelles façons d’aider les autres et de nous améliorer.

15_00341_01FR_Infoimage-03