0

Je donne où je vis pour rendre les aînés heureux


En avril, j’ai pris connaissance d’une promotion qui posait une question toute simple sur le site Facebook de TELUS : Si vous aviez une journée à donner à votre communauté, que feriez-vous?

J’ai publié un message au sujet du bénévolat que je fais en préparant chaque mois des mets gastronomiques et nutritifs pour les aînés du South Granville Seniors Centre à Vancouver.

Je n’avais aucune idée de ce qui allait se produire à la suite de ce message.

J’ai commencé à faire du bénévolat au centre l’an dernier. Je cherchais des façons d’améliorer la vie d’autres personnes et je savais que je me devais d’aider des personnes âgées à faible revenu, car c’est une cause qui m’est chère. J’ai grandi sans grands-parents et cette relation privilégiée m’a manqué toute ma vie. J’ai donc voulu trouver un moyen d’aider les personnes âgées de ma collectivité tout en établissant des liens avec elles.

Kevin2photo

De plus, j’ai une grande passion et, selon certains, un talent pour la cuisine. Lorsque j’ai découvert le programme de repas au centre, j’ai vu qu’il s’agissait de la combinaison parfaite pour mettre mon intérêt et mes aptitudes au service de la collectivité.

Le centre avait bien besoin d’aide. Les installations y sont désuètes, les budgets pour la nourriture sont serrés et, parfois, les bénévoles doivent même laver la vaisselle entre le plat principal et le dessert, puisqu’ils manquent d’assiettes.

La plupart des aînés qui viennent au centre n’ont pas beaucoup de revenus à leur disposition et n’ont pas les moyens de s’offrir un bon repas de façon régulière. J’essaie de créer des recettes hors du commun à partir de zéro, en utilisant seulement les meilleurs ingrédients que j’achète dans les marchés agricoles de la région. Je crois fermement que les personnes âgées sont en droit de vivre des expériences gastronomiques saines et mémorables. Ils le méritent bien.

Ce qui me surprend, c’est qu’il y a maintenant une liste d’attente pour dîner le jour où je cuisine. C’est fantastique. Le prochain repas que je servirai au centre sera le 20 juin. Tout le monde est invité à y assister.

Le 23 mai, l’équipe TELUS a fait une grande surprise au personnel du centre, aux aînés venus manger et à moi-même. Avec l’aide de TELUS, nous avons fait vivre une expérience extraordinaire aux personnes âgées. Il y avait des tables joliment décorées, un quatuor à cordes sur place et des bénévoles de TELUS qui s’occupaient du service avec le sourire.

Mais ça ne s’est pas arrêté là. Les gens de TELUS ont donné de nouvelles assiettes, un congélateur sur pied, d’autres électroménagers et une carte-cadeau de 1 000 $ à utiliser pour les futurs repas au centre. Cet élan de générosité était inespéré et nous en sommes tous très reconnaissants.

Je pense sincèrement qu’en tant que citoyens de notre collectivité, nous ne devrions jamais devenir complaisants ou « trop occupés » pour nous soucier des autres. Je crois qu’il faut attendre beaucoup de ceux qui possèdent beaucoup et que nous avons tous l’obligation de donner au suivant. Si quelque chose vous tient à cœur et que vous souhaitez réellement améliorer la situation, vous trouverez toujours du temps pour le faire. Travailler beaucoup et se tenir occupé ne suffisent pas au bonheur. Voir la joie exprimée par les autres grâce à un bon geste que vous avez posé, voilà ce qui rend heureux. C’est ce qui importe.

Honnêtement, je reçois bien plus que je ne donne.

Kevin Curtis est client de TELUS et directeur principal d’une entreprise de renseignements publicitaires à Vancouver.

****

Partager sa joie, avec un effet viral
Allez sur la page Facebook de TELUS pour visionner et partager trois vidéos web inspirantes qui illustrent comment nos clients donnent là où ils vivent :