0

TELUS mène la charge dans la lutte contre le vol de téléphones intelligents


Maple leafTELUS fait partie d’une coalition nationale de fournisseurs qui s’unissent pour contrer le vol de téléphones intelligents grâce à la nouvelle liste noire de la base de données des numéros IMEI.

Vous vous posez peut-être la question à savoir ce que sont ces numéros IMEI? Laissez-moi vous expliquer. Chaque téléphone intelligent possède un numéro IMEI (identité internationale d’équipement mobile), qui ressemble beaucoup à un numéro de série. Chaque appareil possède un numéro IMEI unique. Il se trouve généralement sous la pile, en plus d’être inscrit dans l’appareil lui-même. À compter d’aujourd’hui, avant qu’un téléphone intelligent présenté dans l’un de nos magasins puisse être mis en service, nous rechercherons son numéro IMEI dans une base de données d’appareils perdus ou volés. Cette base de données contient actuellement des rapports provenant de tous les fournisseurs canadiens participants et les fournisseurs américains y seront prochainement ajoutés, au fur et à mesure qu’ils se joindront à la base de données internationale. Nous ajouterons ensuite des listes provenant d’autres pays participants, tandis que nous poursuivrons l’intégration de ce nouveau système.

Le vol de téléphones intelligents est devenu problématique au Canada depuis quelques années. Il s’agit d’une préoccupation majeure tant pour les fournisseurs de services mobiles que pour les consommateurs. L’actualité fait état de nombreux vols de téléphones intelligents, qu’il s’agisse d’actes isolés ou commis par des réseaux organisés de vol par effraction dans les magasins. Chaque année au Canada, des centaines de milliers de téléphones intelligents sont déclarés perdus ou volés. Le vol de téléphones intelligents est devenu un problème majeur, car les appareils d’aujourd’hui peuvent valoir entre 750 $ et 1 000 $. Ces ordinateurs puissants qui tiennent dans une poche ou dans un petit sac sont des biens de grande valeur qui incitent les criminels à les voler dans des magasins ou directement aux propriétaires.

Au cours des dernières années, TELUS a pris des mesures concrètes pour lutter contre ce problème – nous tenons des registres des appareils déclarés volés à TELUS et nous partageons ces renseignements avec les autres fournisseurs. Nous refusons également de remettre en service tout appareil déclaré volé. Nous sommes heureux que l’ensemble de l’industrie canadienne nous ait emboîté le pas. Les efforts de chacun visant à aider les organismes chargés de l’application de la loi à lutter contre le vol d’appareils mobiles ont permis à TELUS ainsi qu’aux autres membres de l’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS) de joindre leurs forces pour la mise en œuvre de la liste noire d’appareils perdus et volés afin d’éviter qu’ils soient mis en service sur les réseaux des membres de l’ACTS au Canada, et bientôt partout en Amérique du Nord et dans le monde.

Tout appareil déclaré volé auprès d’un fournisseur canadien participant sera enregistré dans la base de données de façon à ce qu’aucun autre fournisseur participant au Canada ne puisse le mettre en service. Les appareils volés seront plus difficiles à mettre en service et deviendront moins intéressants à voler. Lorsqu’un téléphone est déclaré volé alors qu’il n’est que perdu, il peut être retiré de la liste et remis en service quand son propriétaire le retrouve.

Comme je l’ai mentionné au début, le vol de téléphones intelligents est problématique autant pour les fournisseurs que pour les consommateurs. Vous pouvez vous aussi faire partie de la solution en prenant certaines mesures sensées. Le consommateur peut notamment bien réfléchir avant d’acheter des téléphones usagés à partir de petites annonces en ligne plutôt que de faire affaire avec un détaillant certifié. Si vous achetez un téléphone en répondant à une petite annonce, il se peut qu’il ne soit pas volé, mais il y a tout de même un risque – vous ne serez peut-être pas en mesure de le mettre en service et vous aurez perdu de l’argent durement gagné. Vérifiez le statut de l’appareil avant de l’acheter d’un particulier en visitant le nouveau site web http://www.protectyourdata.ca/fr/. Ce site permet aux consommateurs canadiens d’entrer le numéro IMEI d’un appareil pour savoir immédiatement s’il fait partie de la liste noire. Si le numéro IMEI de l’appareil en fait partie, vous ne pourrez pas l’utiliser sur les réseaux canadiens. Ce site comprend aussi des renseignements sur la façon de protéger les données de votre téléphone intelligent et d’éviter de devenir une victime.

À TELUS, le vol de téléphones intelligents est une question fondamentale, et nous avons prié toute l’industrie de participer à ce programme de base de données essentielle. Aujourd’hui, nous faisons un pas de plus vers l’éradication de ce problème.