0

Des solutions mobiles pour aider les Canadiens à prendre leur santé en main


Vous souvenez-vous de l’époque où, pour se mettre en forme, on insérait une cassette VHS de Josée Lavigueur dans le magnétoscope et on transpirait à grosses gouttes dans le salon? On passait un temps précieux à compter méticuleusement nos pas et nos calories et à les noter dans un journal, ou à fixer un vieux baladeur à notre ceinture pour rester motivés durant notre jogging matinal.

Aujourd’hui, les appareils mobiles interconnectés et la technologie prête-à-porter transforment la façon dont nous évaluons notre santé, que ce soit nos maladies chroniques, nos performances au gym ou notre vitesse de course. On estime que d’ici 2017, les revenus totaux du marché mondial des services de santé mobiles atteindront les . Cette tendance commence déjà à se faire sentir. Presque tous les jours, de nouveaux accessoires pour téléphone intelligent, comme des bracelets qui font le suivi de l’activité physique ou des capteurs portables qui vérifient la glycémie, font leur entrée sur le marché. Même les sceptiques des solutions de santé grand public s’entendent pour dire que certaines de ces nouvelles technologies sont prometteuses.

Explosion des dispositifs de santé et de conditionnement physique prêts-à-porter

Depuis 2012, le marché des assistants d’entraînement personnels  explose. On estime qu’aujourd’huiil existe plus de 97 000 applications mobiles liées à la santé et au conditionnement physique sur le marché. Les assistants personnels tels que Fitbit, Nike FuelBand, Samsung Gear Fit et de nombreux autres sont très sophistiqués par rapport aux podomètres des années passées. Aussi appelés appcessoires, ils sont plus intelligents et font beaucoup plus que simplement compter le nombre de pas. En combinant ces solutions portables avec des applications mobiles, on en apprend davantage sur nos habitudes de vie, comme la distance marchée, notre sommeil, nos calories, notre fréquence cardiaque, notre tension artérielle et plus encore.

Dans les prochaines années, la technologie portable sera littéralement intégrée au tissu de nos vêtements. Imaginez un chandail qui pourrait détecter un taux de sucre sanguin anormal, des verres de contact qui surveilleraient les changements dans votre rétine, des fibres intelligentes qui feraient le suivi de votre pouls et de votre fréquence cardiaque ou même des semelles qui se connecteraient à votre téléphone intelligent pour vous aider à corriger votre posture et même pour vous permettre de régler la température de vos chaussures (pratique en plein hiver canadien).

Coaching virtuel en entraînement personnel et en nutrition

Bien que les assistants d’entraînement personnels et les dispositifs portables d’évaluation de la santé permettent aux consommateurs de prendre le contrôle de leur santé, certaines personnes ont tout de même besoin d’un petit coup de pouce pour se motiver et garder la forme. Elles peuvent compter sur des professionnels (entraîneurs personnels, nutritionnistes, etc.) pour les aider à rester sur la bonne voie. Mais les choses vont bientôt changer.

L’entraînement personnel virtuel gagne rapidement en popularité grâce à des applications comme Coach Alba qui aide les gens au régime à affronter leurs moments de vérité par des textos. Les utilisateurs peuvent personnaliser l’application pour recevoir des rappels les encourageant à respecter leur régime ou pour envoyer un texto à leur coach sous l’impulsion du moment (comme quand ils ont envie d’engloutir un biscuit à la réunion de fin d’après-midi). GAIN Fitness est un autre exemple de site web et d’application de coaching en entraînement qui permet aux utilisateurs d’établir et de planifier des programmes d’exercices au gym, à la maison ou en déplacement. Adidas s’aventure aussi dans ce domaine avec miCoach.

Atteindre vos objectifs de santé par la ludification

Si vous préférez l’entraînement de groupe, l’avenir semble prometteur pour vous aussi!

La nouvelle entreprise de mise en forme en ligne Wello* a récemment lancé des séances d’entraînement en groupe. Les utilisateurs peuvent prendre des cours de groupe avec des entraîneurs, parents, amis et d’autres utilisateurs qui veulent participer aux mêmes cours. Tout ce dont ils ont besoin c’est d’une connexion Internet, d’une caméra web et de leur matériel de sport.

Avec la montée d’Internet des objets et des données massives, en plus des séances d’entraînement virtuelles en groupe, nous commençons à voir la ludification avancer à grands pas dans le secteur de la technologie de la santé et de la mise en forme. Il s’agit en quelque sorte d’une forme de jeu réel touchant la santé. Le « jeu » peut viser la perte de poids, un programme d’entraînement et d’autres aspects de votre vie. Nous commençons déjà à voir comment la ludification peut rendre la vie intéressante. Par exemple, Fitocracy* récompense les utilisateurs qui perdent du poids alors que HabitRPG punit ceux qui ont mangé une pointe de pizza de trop.

Garder un œil sur votre santé grâce à des outils d’évaluation à la fine pointe

Les outils d’évaluation de la santé évoluent tout aussi rapidement. Les applications de santé mobiles axées sur la santé et le mieux-être des patients souffrant de maladies chroniques sont en hausse. Les médecins commencent même à reconnaître leur valeur. Un récent sondage de Manhattan Research* révèle que plus du tiers des médecins interrogés ont recommandé l’utilisation d’applications de santé mobiles à leurs patients.

TELUS Santé fait déjà fait du chemin en ce sens grâce à la télésurveillance des patients. Les personnes atteintes de maladies chroniques (comme la bronchopneumopathie chronique obstructive ou l’insuffisance cardiaque congestive) peuvent facilement faire elles-mêmes le suivi de leurs données biométriques (taux d’insuline, poids, tension artérielle, etc.) à la maison ou en déplacement à l’aide d’une tablette ou d’un téléphone intelligent. Les renseignements sont instantanément envoyés à l’équipe soignante du patient aux fins d’analyse. Cette équipe peut ainsi ajuster facilement les médicaments, déceler rapidement les signes avant-coureurs et réduire le nombre de journées passées à l’hôpital. En Ontario, les solutions de surveillance de la santé à domicile ont entraîné une baisse de 71 pour cent des hospitalisations et de 43 pour cent des visites aux services d’urgence[1].

Il ne fait aucun doute que la technologie mobile est prête à révolutionner la façon de concevoir notre santé et peut nous encourager à adopter un mode de vie plus sain tout en restant connectés. Que pensez-vous de l’avenir des solutions de santé mobile?

* Référence en anglais seulement

[1] Résultats de la phase 1 du programme Telehomecare de l’Ontario Telemedicine Network : http://rxtelehomecare.ca

SS_TBF-FRstamp-1line